Quelles sont les premières questions à (se) poser pour analyser un texte ?

Tout d’abord, vous devez regarder qui est l’auteur, à quel siècle il appartient et son courant littéraire afin de le situer dans le temps et par rapport aux autres écrivains.
Vous devez identifier le type du texte : est-il narratif, explicatif, descriptif, argumentatif ? Pour en savoir plus sur ces différents types, m’écrire un message en commentaire..)

Quelles sont les premières questions à (se) poser pour analyser un texte ?  Ce sont les premières questions que vous devez vous poser quand vous êtes en classe de seconde.

Débutent les cours en français, et puis un jour, votre professeur vous annonce : vous avez un commentaire de texte à faire à la maison pour la semaine prochaine.

Pas de panique ! Je vais vous donner quelques conseils et outils pour réussir ce premier devoir.

Il y a un questionnement autour des textes qui est identique quel que soit le genre (poésie, roman, théâtre,  poésie ou texte argumentatif), et un autre spécifique aux genres. Aujourd’hui, nous nous intéressons au questionnement général.

Alors commençons : 

Vous avez sous vos yeux un extrait de roman, vous prenez une fiche cartonnée et vous écrivez (ces fiches à remplir pour chaque écrivain vous aideront pour les révisions avant vos épreuves du bac français)   :

  • Tout d’abord, vous devez regarder qui est l’auteur, à quel siècle et à quel courant littéraire il appartient afin de le situer dans le temps et par rapport aux autres écrivains.
  • Vous devez identifier le type du texte : est-il narratif, explicatif, descriptif, argumentatif ? Pour en savoir plus sur ces différents types, m’écrire un message en commentaire..)
  • Vous devez identifier son genre (roman, nouvelle, conte, poésie,…)
  • Vous précisez les particularités  du genre repéré  : est-ce une scène de rencontre amoureuse, une description, une scène d’exposition, une scène d’aveu, une tirade, une poésie engagée, un dialogue, etc…
  • Vous dégagez le thème principal (qui peut être écrit en une petite phrase) et les sous-thèmes qui pourront vous servir d’axes lors de votre commentaire.
  • Vous devez analyser la situation d’énonciation : le temps et le mode des verbes, le choix des pronoms personnels, les marques de jugement, le vocabulaire et le niveau de langue.
  • Enfin il faut repérer les figures de style, le point de vue, le registre littéraire, ou encore l’atmosphère de la scène.
  • Lorsque vous aurez trouvé ces informations, même incomplètes, vous serez en capacité de trouver quelle problématique (qui peut être une question que vous vous êtes posée en trouvant le thème) s’adapte le mieux à l’histoire du texte.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à me poser des questions

dans la rubrique « commentaires »  ou à me laisser un message ci-dessous !

 

 

L’argumentation indirecte posée en question de dissertation : premiers éléments de réflexion

L’argumentation indirecte posée en question de dissertation : premiers éléments de réflexion

Tout d’abord se poser les questions  suivantes : que signifie l’argumentation indirecte ? Quels sont les textes écrits par leurs auteurs en style indirect et pourquoi ?

 


La dissertation consiste à conduire une réflexion personnelle et argumentée à partir d’une problématique littéraire issue du programme de français.
Le sujet de la dissertation peut vous demander par exemple d’étayer (plan analytique), de réfuter (plan dialectique) ou de donner votre opinion sur un point de vue. Le sujet peut également se présenter sous la forme d’une question (plan thématique).
Nous allons nous intéresser au plan thématique avec cette question :
Quel est selon vous, l’intérêt d’argumenter de façon indirecte, par exemple à l’aide de récits imagés ?
C’est donc une question brève qui appelle une réponse argumentée.
  • Soulignez les mots importants sur votre brouillon : intérêt, façon indirecte, récits imagés !
  1. Vous pouvez déjà vous poser des questions sur chaque mot-clef : l’intérêt, c’est-à-dire ce qui est utile, avantageux, ce qui convient, ce qui importe ou ce qui charme, qui captive par l’attention.
  2. Nous pouvons ainsi commencer à dégager quelques intérêts :
La nécessité pour éviter la censure, la volonté de ne pas choquer le lecteur, être plus efficace pour mieux persuader, utiliser une forme plaisante de récit, l’envie d’instruire et de plaire en même temps, éduquer le lecteur, imposer une réflexion plus ou moins approfondie, avoir recours à différentes formes d’humour (satire, ironie,), présenter un intérêt littéraire et philosophique et esthétique.
  1. L’argumentation indirecte est une argumentation masquée  ou détournée qui emprunte les ressorts de la fiction  pour délivrer un message ou une leçon. C’est le cas de :
  •  Des fables de la Fontaine (ses personnages sont souvent des animaux),

  •  Du  conte philosophique (Candide, Zadig, Micromégas de Voltaire)

  • D’autres apologues : la parabole (enseignements chrétiens imagés, l’utopie de Thomas More qui évoque un lieu imaginaire, certains romans comme la ferme des animaux de G. Orwell, la peste de A. Camus ou le théâtre de Marivaux avec l’île aux esclaves.

Pour lire une analyse de candide ou l’optimisme, suivre ce lien !

Si vous souhaitez des informations supplémentaires ou suivre un cours sur la dissertation, n’hésitez pas  à m’envoyer un message :

 

%d blogueurs aiment cette page :