Extrait du roman « Le pouvoir de la bague »

Image de la couverture du roman le pouvoir de la bague.

Voici un extrait du roman

et les raisons qui poussent à le lire au chaud chez soi pour les fêtes, cliquez ici !

Le pouvoir de la bague

…Arrivée devant la vitrine du premier libraire, elle retint son souffle et entra. Une dame aux lèvres en forme de lame de couteau et aux cheveux tirés en arrière se tenait sévèrement derrière la caisse tout en feuilletant un magazine.
Certains clients se promenaient dans les rayons, d’autres compulsaient des livres pris au hasard sur les étagères.
Elle chercha celle des poètes français. Son regard erra de nom en nom. La plupart d’entre eux ne lui évoquaient rien.

Elle s’arrêta sur les B. Baudelaire occupait à lui seul tout un côté de la bibliothèque.
Elle parcourut des yeux tous ses albums, et sous le coup d’une forte impulsion en délogea un, ce qui provoqua un net déséquilibre dans la rangée.
Tous les Baudelaire se retrouvèrent par terre, sauf un. Elle lut : Le spleen de Paris, petits poèmes en prose.
Tiens ! Il parle de Paris, constata-t-elle. Afin de faire comme les autres clients, elle l’ouvrit à une page qui l’inspirait et découvrit le titre : Chacun sa chimère...

Ah ! Ça attaque fort. Il va falloir que je m’achète aussi un dictionnaire. Charmée par le mystère de ce titre étonnant, elle se concentra sur les premières lignes : Sous un grand ciel gris, dans une grande plaine poudreuse, sans chemin, sans gazon, sans un chardon, sans une ortie, je rencontrai plusieurs hommes qui mar­chaient courbés.  On dirait qu’il parle des Parisiens, mais c’est curieux, cette descrip­tion, ce n’est pas Paris. En tout cas, ce n’est pas bien gai le début de son histoire à Baudelaire.

La suite de l’histoire concerne les lycéens, puisque Julia percera les mystères de ce poème : « Chacun sa chimère » et dévoilera le contenu de son analyse à Audrey son amie. Suivre ce lien si vous désirez vous le procurer.

Sinon, vous pouvez suivre ce lien ou vous rendre sur « Books on demand », Amazon et toutes les librairies en France, Europe et étranger.

Si ce bref extrait vous a plu, partagez-le sur vos réseaux sociaux et lisez mon roman, vous ne serez pas déçus.

Béatrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s